Le pourquoi du comment de mon absence.

le

« Oh ! Une revenante ! » En effet, je reviens sur mon blog après plusieurs mois de silence radio sur ce blog. Je n’avais pas publié depuis mars … Est-ce moi ou le temps passe vraiment trop vite ? On a, presque, déjà vu la moitié de l’année 2016 s’écouler … Je vais profiter de cet article, qui marque mon retour, pour expliquer la raison de mon absence. Je vais faire preuve d’honnêteté et de franchise : je remangeais, jusqu’à il y a quelques jours, du gluten à foison. Depuis le début de l’année, mon quotidien a quelque peu été mouvementé. Tout du moins, il l’a été dans le domaine professionnel et malheureusement, le boulot occupe la quasi totalité de notre journée et influence donc notre rythme de vie. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais j’ai enchaîné le cumul de deux jobs, l’absence de jours de repos pendant plusieurs semaines, une démission, et le commencement d’un nouveau travail. Tout ça a fortement influencé mon rythme de vie et particulièrement mon rythme alimentaire qui était tout simplement chaotique. Déjà sur une mauvaise pente alimentaire depuis les fêtes, le gluten a fait sa réapparition dans ma vie et il a largement pris ses aises puisque je travaille depuis trois mois à la Brioche Dorée. Malgré le retour des conséquences négatives du gluten dans mon alimentation, à savoir : les boutons, la fatigue, les ballonnements, la prise de poids, etc. , je n’arrivais pas à ne pas craquer sur une mascotte chocolat, à un ciabatta provençal, à un croissant aux abricots, et j’en passe. Seul point positif c’est que lors de mes courses, je préservais mes placards et mon frigo des « mauvaises choses ». Mais à quoi bon si mon alimentation était constituée à 90% de choses provenant de la BD ? J’ai fait plusieurs tentatives pour mettre fin à cette débâcle alimentaire mais en vain. Cependant, il y a une semaine, la sensation de ne pas être bien dans mon corps (gonflé comme un ballon de baudruche) et ce sentiment de faiblesse face à quelque chose qui ne dépend, pourtant, que de moi, ont atteint un niveau entraînant une prise de conscience. Il fallait que je me mette une bonne claque et que je mette à la porte de mon estomac ce satané gluglu ! Cela ne fait que 6 jours et je sais que ce n’est pas encore gagné. Le gluglu gratte à la porte et il est parfois difficile de résister à l’envie de lui ouvrir. Néanmoins, je sais que ce n’est qu’une question de temps : d’ici quelques jours, la tentation sera moins forte car les bénéfices de l’alimentation sans gluten seront de nouveau bien présents. Je ne vais pas m’étaler davantage, mais j’avais besoin d’être transparente. J’aurai très bien pu vous faire croire que mon alimentation était sans faille depuis le début, mais je trouve qu’il est important de mettre à la lumière ses erreurs pour repartir sur de bonnes bases. D’ailleurs, pour repartir sur les chapeaux de roues, je m’en vais vous poster une recette. 🙂

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Elocooking dit :

    Bravo pour cet article qui fait preuve de beaucoup de sincérité et d’humilité. Prend soin de toi, tu es sur la bonne pente!

    J'aime

    1. Owel dit :

      C’est adorable ! Merci beaucoup ! Malheureusement mon article date d’il y a longtemps et je n’ai pas réussi à repartir sur la bonne pente … travailler à la brioche dorée me complique énormément la tâche, et bien évidemment ma drôle de relation avec la nourriture …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s